Veille sahélo-saharienne (déc. 2018 - jan. 2019)

31321

Situation sécuritaire générale

Les mois de décembre et janvier font état d’une dégradation de la situation sécuritaire due à de multiples facteurs, à commencer par l’action des Groupes Armés Terroristes. En effet, ils destabilisent la zone des Trois-Frontières et affectent de plus en plus le Burkina Faso peinant à trouver des réponses pour endiguer la menace grandissante.

D’autre part, la situation au Tibesti demeure insurrectionnelle avec des rébellions qui éclatent dans toute la zone, mêlées à des actes de banditisme et à l’orpaillage sauvage.

De part et d’autre de la région du Lac Tchad, Boko Haram reconduit ses activités terroristes dans la zone au travers de massacres, pillages, enlèvements sans pour autant être inquiété par l’armée nigériane. La situation apparaît donc problématique au vue du nombre de régions où les Etats sont en situation de faillite et n’ont plus la main sur leur territoire. A cela s’ajoute les problèmes de banditisme, dont une large partie découle des tensions ethniques notamment avec la question peule, ainsi qu’une vulnérabilité grandissante des populations aussi bien au Mali qu’au Burkina Faso ou encore au Nigeria.

 

Points d’attention et prospective

Les perspectives restent inconnues concernant le Tchad, la France va-t'elle en rester à l’action ponctuelle contre les rebelles toubous venus de Libye ou la frappe aérienne ouvre-t'elle la possibilité d’une plus grande souplesse d’action sur des problématiques ne relevant pas spécifiquement d’un terrorisme djihadiste dans la Bande Sahélo-Saharienne ? Pour ce qui est du Mali, l’attention est à l’évolution et la suite des actions militaires  dans le Liptako notamment, et au réinvestissement des régions dans lesquelles le gouvernement malien est peu présent. Le recentrement de la menace et des actions de Barkhane et de Sabre se concrétise clairement, la vigilance ne devant toutefois pas se relâcher au nord, pour le moment temporairement hors du feu des projecteurs.

 

Ajouter un commentaire